Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 24 mai 2010

2003, European Forty Licks Tour en France,

Pas d'Olympia pour nous....

La location pour l’Olympia se fit exclusivement téléphoniquement, à l’Olympia sur un numéro spécial le 11 décembre 2002.

Malgré avoir utilisé toute la journée la touche « bis » du téléphone, c’est sur une ligne encombrée que nous accédons invariablement. Quand enfin, vers 19 H00, nous aboutissons, nous tombons sur un disque qui nous informe que la location est « sold out ! ».

C’est pourquoi nous nous présentons le mercredi 18 décembre 2002 à la FNAC de Montpellier, la location pour Marseille débutant ce jour même à 10 H00. Quelques minutes plus tard, nous avions en poche « LES » billets pour le 5 juillet.

Fort belle année 2003 qui s’annonce excellente puisqu’on sait que le mois de juillet sera entièrement Stones.

medium_2003_ecologie.gifEn février, alors qu’ils tournent aux Etats-Unis, il rajoutent une date pour donner un concert gratuit, le 6 en appui à la lutte contre la pollution, le même jour où le président G.W. Bush dénonçait le protocole de Kyoto…
*** Les Stones roulent pour l’écologie. Pour la première fois depuis 30 ans, les Rolling stones donnent un concert gratuit à Los Angeles pour doper la lutte contre le réchauffement climatique……..Mick Jagger,Keith Richard, Ron Wood et Charlie Watts n’ont pas donné de concert gratuit depuis celui de 1969 sur le circuit d’Atlamont près de San Francisco. « les RollingStones méritent une ovation pour placer l’environnement sur le devant de la scène », a déclaré le président du Centre de défense des ressources naturelles qui organise l’évènement. Ce concert s’intercale dans la tournée du 40ème anniversaire des Stones. *** MIDI LIBRE, 5 FEVRIER 2003.

En attendant juillet, le temps suit lentement son court, et comme pour nous permettre de mieux patienter, en cette fin de printemps sort un somptueux bouquin ROLLING with the STONES de Bill Wyman, livre qui lui vaut les honneurs de la presse française, notamment dans la rubrique musicographie du Midi libre. *** En roulant avec les Stones. Imités, méprisés, rejetés, adulés… Depuis plus de quarante ans, les Rolling Stones ont incarné toutes sortes de mythes et d’excès jusqu’à devenir le phénomène mondial que l’on connaît. Ils ont survécu aux aléas de la mode, traversant tous les genres et les époques avec indolence et un certain savoir faire, commercial comme musical. Certes, le groupe a tremblé sur ses bases, en perdant ses principaux piliers au fil des années. Bien sûr, les querelles intestines –entre Jagger et Richard- dignes de frasques hollywoodienne de la belle époque ont fait trembler l’édifice… Mais quarante ans après –Dieu soit loué !- ils sont toujours là et redémarrent une nouvelle tournée avec trois concerts en France, dont le 5 juillet à Marseille. Pour la circonstance, un nouveau bouquin sur le plus grand groupe de rock du monde vient de sortir et pourrait faire date. Il est signé de Bill Wyman et du musicien Richard Havers. Inspiré des archives personnelles du bassiste Bill Wyman, cet ouvrage superbe est la première biographie complète du groupe vue de l’intérieur. Plus de 3000 photographies, des affiches souvent inédites, des anecdotes jamais racontées…..Un véritable album de famille qu’on feuillette en écoutant Love in vain. *** FRANCOIS MARTIN, MIDI LIBRE, 20 JUIN 2003.

medium_2003_livre_bill.gif



Suit dans la foulée LES STONES 40 ANS DE ROCK N’ ROLL de François Jouffa et Jacques Barsamian, accompagné d’un CD de une heure et demi des blues qui ont inspiré les Stones ou qu’ils ont repris en scène ou sur disque.

medium_2003_bombe_eta.gifLe 27 juin, lors de leur passage à Madrid, on apprend qu’ils ont eu quelques frayeurs et ont annulé leur réservation de chambres d’hôtel à Bilbao, première étape de la tournée espagnole. En effet quelques heures auparavant il y avait eu un attentat à la bombe dans une ville voisine. Attentat attribué à l’ETA.

Le 29 juin, c’est le tour de Barcelone, et ce dimanche à cette occasion la dépêche du midi nous sort ses archives où l’on apprend que Brian Jones, malade, avait du passer une nuit, en 1967, dans l’hôpital d’Albi.

*** « En 1967 à Albi, j’ai soigné Brian Jones »….. Pour le jeune guitariste, le cocktail sex and drugs and rock n’roll passe mal sur la douce campagne ; il est victime d’une crise d’asthme carabinée. Passé Toulouse, ça ne s’arrange pas. En arrivant à Albi, on cherche l’hôpital. Et le 27 février, à quelques heures de son 25ème anniversaire, ce drôle de malade est admis en cardiologie…….Les souvenirs ont une précision photographique dans la mémoire du médecin * Dr Guy Séréna, aujourd’hui âgé de 80 ans : « On avait installé le jeune homme dans une chambre seule, pas grande, trois mètres sur quatre, avec une salle d’eau. Il n’était pas particulièrement sympathique, il ne parlait pas un mot de français, et communiquait d’autant moins qu’il était imprégné de diverses substances… Et il avait ses gardes du corps, deux ou trois jeunes femmes qui s’occupaient de lui, le faisaient manger, et empêchaient le monde d’approcher. »……..Deux ans après, il trouve la mort, au court d’une soirée, à Londres, « en tombant dans une piscine privée », précise Guy Séréna. *** PIERRE MATHIEU, LA DEPECHE DU DIMANCHE, 29 JUIN 2003.

medium_2003_brian_a_albi.2.gif



Les Rolling Stones retourneront en Espagne le 5 août, à Benidorme.

08:26 Publié dans MUSIQUE | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rockin'daddy

Commentaires

bon dimanche l'ami

Écrit par : pierrot le zygo | dimanche, 07 mai 2006

Hey Friend', Merci, et malgré le temps maussade, bon dimanche aussi.
@+
Dad'

Écrit par : Rockin'Daddy | dimanche, 07 mai 2006

Les commentaires sont fermés.