Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 07 février 2010

1993, Stones en solo !

Toujours en 1993, Keith effectue une tournée avec les X Pensive Wino’s.

Mais le fait marquant de cette année c’est principalement l’anniversaire des 50 ans de Mick Jagger, anniversaire que ne manque pas de souhaiter la presse lyonnaise (profitant entre autre de la sortie de l’album Wandering spirit) avec son titre « Mick le rebelle » qui effraya le monde des adultes dans les années soixante. *** Aujourd’hui, les Stones ne font plus peur. Et puis Mick donne dans le bémol désormais. Au cours d’une interview parue la semaine dernière dans le « Point », il dessine le nouveau Jagger quinquagénaire : « Je n’ai jamais parlé pour une génération, j’ai toujours parlé pour moi-même. Je ne suis pas un élu et ma responsabilité n’est pas impliquée… la seule responsabilité que j’ai, c’est en scène vis-à-vis du public : qu’il entende bien, qu’il assiste à un bon spectacle et qu’il soit en sécurité. Le reste ne me regarde pas ».***J-M DURAND , LE PROGRES , 5 février 1993.

medium_1993_mick_le_rebelle.gif



Et pour souffler les cinquante printemps, ce 26 juillet 93, un titre sympa avec un gentil coup d’œil pour Mick Jagger. *** Bon anniversaire Mick…. Mick Jagger, le « Peter Pan » du rock comme l’a surnommé son complice et frère ennemi Keith Richard, souffle aujourd’hui ses cinquante bougies. Grand père depuis quelques mois, grâce à Jade, la fille qu’il a eue de son mariage avecBianca Perez Morena de Macias, il semble pourtant incarner à jamais l’image de l’éternelle jeunesse. *** LE PROGRES, 26 juillet 1993.

08:01 Publié dans MUSIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : loisirsculture, livre

vendredi, 29 janvier 2010

1992 ... le départ de Bill Wyman !

Fin 1992 , Bill Wyman s’éclipse discrètement du groupe. L’heure de la séparation semble consommé lorsqu’on découvre fin 91 un article de Paris Match annonçant « du rififi chez les Stones » et la probable explosion du groupe. Deux pages d’interview, somme toute assez banales donne néanmoins l’occasion à Bill, le Fantôme, de se laisser aller à un aveu quand le journaliste lui fait remarquer qu’il paraît si loin de tout lorsqu’il est sur scène. *** En fait, placide comme je suis, je suis le spectateur de deux shows à la fois : ces quatre types qui fond des bonds sur la scène à ma droite et, devant moi des milliers de personnes qui donnent elles aussi, un spectacle à part entière.*** d’après ROMAIN CLERGEAT, PARIS MATCH 1991.

medium_1991_du_riffifi.jpg



Un peu plus tard Mick Jagger se laissera aller à quelques commentaires sur Bill Wyman qui n’était déjà plus un Stone. *** « C’est quelque chose de terrible. Je ne sais pas comment je vais le vivre. Je crois que Bill en avait marre. Sur la dernière tournée, pourtant, les choses paraissaient bien se passer pour lui. Il a suffisamment d’argent, et je présume qu’il désirait tourner la page. Nous n’avons pas parlé ensemble,mais je ne pense pas que nous engagerons un bassiste permanent. Nous allons enregistrer un autre album studio, suivi d’une tournée et, au bout d’une période de deux, on fera le bilan. » *** d’après FRANCOIS JOUFFA, les Stones, 40 ans de rock n’roll.

Bill Wyman quitte officiellement le groupe le 6 janvier 1993 prétendant que sa fortune , son restaurant (Sticky Finger à Londres) et la rédaction de ses mémoires vont désormais lui suffir, nous faisant quand même en partant un petit salut à sa manière : *** « j’ai été un Stone durant trente ans, avec plein de souvenirs particuliers . Cela a été merveilleux. Je crois que les deux dernières années passées avec eux ont été les meilleures que nous avons connues. Je suis donc plutôt content de m’arrêter après cela. »*** IDEM.

Pendant cette période on assiste en même temps à une course effrénée entre Mick Jagger et Keith Richards, à savoir qui de l’autre sortira son album solo le premier. C’est ainsi que nous pourrons écouter l’album de Keith avec The X-Pensive Wino’s live at the Hollywood palladium (enrégistré le 15 décembre 1988, aussi en vidéocassette), sorti fin 1991, puis Main offender (mi octobre 1992) et enfin Wandering spirit de Mick Jagger (son 3ème album) le 8 février 1993.

medium_1992_album_solo.gif

06:13 Publié dans MUSIQUE | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : loisirsculture, livre